En 1934, bien que les USA soit dans une période de dépression économique, l’USAAC décide de commencer un nouveau programme afin de se doter d’un nouveau bombardier multi moteur. Le bureau d’étude commence son travail le 18 juin 1934 et conçoit alors un le premier bombardier quadrimoteur au monde. En effet, les Etats Unis ne peuvent envisager à cette époque qu’une attaque par une flotte d’invasion, c’est pour ça que l’on opta pour un quadrimoteur et c’est aussi de là que vint son surnom : forteresse volante. Le premier vol d’essai ( juillet 1935) donna entière satisfaction mais son premier vol officiel fut un désastre puisque l’avion s’écrasa à l’envol, ceci dû à une erreur humaine. Bien que le B18 fut adopté lors de ces démonstrations, 13 exemplaires de présérie du B17 furent commandés sous le nom de YB-17.

Le B17 connut de nombreuses versions depuis le prototype de juillet 1935. La version la plus répandue fut le B17G qui fut fabriqué à plus de 8500 exemplaires. Le B17 connut des versions de transport de personnalités, de sauvetage en mer, d’entraînement et une version téléguidée extrêmement dévastatrice (le programme fut arrêté car trop dangereux…).

Le B17 se caractérisait par une longueur de 22.30m, une envergure de 31.40 et une hauteur de 5.12m. L’ensemble pesait à vide 14.822t et près de 25t en charge. Il était entraîne par 4 moteurs en étoile Wright 1820-97 de 1200ch. Sa vitesse maximale était de 483 km/h à 9 000m d’altitude, le plafond du B17 se situant à 10 500m. L’équipage était composé de 10 hommes.

Le B17 était très vulnérable au point de vue défensif lors de ses premières versions mais ce défaut se résorba et il ne comportait pas moins de 13 mitrailleuses M2 de 12.7mm dans la version principale B17G. Elles se situaient de la façon suivante : deux à l’avant, deux dans une tourelle dorsale avec une troisième au niveau des ailes, quatre autres latérales réparties dans deux tourelles, deux placées sur les côtés et enfin deux à l’arrière. Le B17 pouvait emporter jusqu’à 8t de charge offensive mais sur des missions normales, la charge n’excédait pas 2.3t de charge, ce qui n’est pas très élevé pour un bombardier quadrimoteur.

Si les B17 furent les appareils qui larguèrent le plus de bombes sur les allemands, ces derniers leur rendirent bien… Les pertes lors des vagues de bombardement de B17 furent effroyables en particulier lors des premières versions faiblement défendue. Mais avec tout l’équipement défensif ajouté par la suite, la vitesse de croisière retomba à 280 km/h. Néanmoins, ce bombardier était d’une grande robustesse si bien que certains purent rentrer à leur base avec un seul moteur tandis que d’autres arrivaient dans de tels états qu’il partaient directement à la casse !!

Le B17 fut un très bon avion allié de la seconde guerre mondiale et il servit longtemps après la conflit à des usages civils. Il reste comme encore des B17 en état de vol aujourd’hui (voir annexe). Sa production s’élève à 12 731 exemplaires.

Un B17G lors d’une des innombrables missions effectuées

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *